Philosophe et homme politique français, né à Castres (Tarn) le 3 septembre 1859 et mort assassiné à Paris le 31 juillet 1914. Orateur et parlementaire, principale figure du socialisme français durant les années 1880-1914. Il s'est notamment illustré par son pacifisme et son opposition au déclenchement de la Première Guerre mondiale.

SUITE :

jaures humaniteDéputé de Carmaux, auteur de l’histoire socialiste de la révolution française en 1908. Il défend le Capitaine Dreyfus. Il fonde en 1904 le Journal « L’Humanité » et en 1905 le Parti Socialiste unifié. Pacifiste, il est assassiné le 31 juillet 1914 au « Café du Croissant » par Raoul Villain, un membre de « la Ligue des Jeunes Amis de l’Alsace-Lorraine », jugé et acquitté en 1919, exilé en Espagne, il est assassiné par des républicains espagnols. Jean Jaurès est enterré au Panthéon.